Ground Zero



Ground Zero est le terme anglais employé pour indiquer l’emplacement exact d’une détonation ou d’une explosion. À New York, cette appellation est attribuée au site Mémorial où s’érigeaient les tours du World Trade Center, victimes de l’attentat du 11 septembre 2001.

Ground Zero
Ground ZeroGNU Urban

Historique

Le 11 septembre 2001, les tours du Word Trade Center se sont effondrées après avoir été attaquées par des avions de ligne déviés par des terroristes d’Al-Qaida. L’attaque a provoqué à peu près 3 000 morts. Après ce terrible assaut, le site a été complètement dévasté. Les familles des victimes ont sollicité que tous les débris soient enfouis sur le site même du WTC, mais leur requête a été rejetée par le maire de la ville de New York pour différentes raisons. Le mois de décembre 2001, une tribune a été temporairement instaurée à proximité du site, pour que les familles des victimes puissent s’y recueillir. Ensuite, des projets de reconstruction ont été établis. Les travaux se sont faits petit à petit. Au fur et à mesure que cela se faisait, des restes humains ont été encore découverts dans les ruines. Vers la fin de l’année 2002, les débris sur le Ground Zero furent complètement dégagés et en 2004, un mémorial lumineux a été aménagé sur le site du WTC.

Le site du Word Trade Center avant l’attentat

Le World Trade Center était un complexe de 7 buildings d’affaires construits dans l’arrondissement de Lower Manhattan, à New York, par l’architecte Minoru Yamasaki. Les tours du World Trade Center se tenaient sur une surface de 6,47 ha, avant l’attaque du 11 septembre. L’ancienne disposition du World Trade Center est bornée au nord par Barclay Street, à l’ouest par Washington Street et par West Broadway à l’est. Les 2 tours jumelles du site étaient, jadis, le symbole du pouvoir américain, comme la statue de la Liberté et l’Empire State Building.

Ground Zero après l’attentat

Quelque temps après l’attaque, Ground Zero est devenu une zone protégée sur laquelle s’élevaient de nombreux mémoriaux provisoires. La reconstruction du lieu a été difficile et les travaux se font lentement. Sur les 65 000 mètres carrés que compte le Ground Zero, quatre tours se tiendront. Le plus grand édifice sera la Freedom Tower. Cette tour sera aussi la plus haute des USA. Aux emplacements des tours jumelles, deux gigantesques bassins ont été installés. Le mémorial qui porte les noms de toutes les victimes de l’attentat encadre les bassins. Un musée souterrain est également en construction sur le site. Pour accéder au mémorial, il faut un passe qui est disponible, soit sur le site web officiel du mémorial, soit auprès de sa boutique.